Vous êtes ici

Prévention des addictions

 

          Depuis 1998, le Comité d’Hygiène Sociale de la Drôme soutient l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie Comité Drôme (ANPAA26), dans la mise en place et le développement des actions qu’elle mène en faveur de la  jeunesse et des plus démunis face aux addictions.

          L’ ANPAA26 a pour missions la prévention, le soin et l’accompagnement en addictologie, déclinées en Drôme par :

- L’accueil, la prise en charge des personnes en difficultés  avec des psychotropes (alcool, tabac, cannabis, médicaments, opiacés….) et/ou des comportements (jeux vidéo, jeux d’argent…) ainsi que  l’entourage. L’équipe médico-psycho-sociale reçoit  sur RDV, de manière confidentielle et gratuite (10 antennes).

- La mise en place de projets de prévention avec des structures de secteurs variés  (jeunesse, insertion, justice, monde professionnel), de formation, d’information en addictologie.

          Le CHS contribue à hauteur de 12 000 euros par an sur 3 ans pour les actions menées par l'ANPAA 26 et soutenues par le CHS :

Pour aller plus loin sur les actions soutenues par le CHS : 

Concernant le programme Prévention Addiction Jeunesse

  • Les publics ciblés :

- Les élèves accueillis en milieu scolaire : collèges, lycées, étudiants (enseignement public, privé, technique, professionnel ou autre).

- Les jeunes accompagnés par les structures de loisirs, culturelles, sportives, d’animation de proximité, service jeunesse intercommunaux…

- Les « encadrants  jeunes »

  • Objectifs généraux de l'action :

• Diminuer la prévalence des conduites addictives des jeunes drômois (moins de 25 ans) notamment en matière d'alcoolisation, de consommation de produits stupéfiants ou autres pratiques addictives et des comportements routiers inadaptés et risqués.

En fonction de l'âge des publics jeunes ciblés:

• Retarder l'âge d'entrée dans les consommations ou les pratiques addictives.

• Retarder et/ou éviter le passage d'un usage simple à l'usage à risque ou nocif de produits.

• Sensibiliser les publics aux prises de risques routiers inhérents à la consommation de stupéfiants et d'alcool.

• Favoriser les prises de conscience des adultes (parents et encadrants de jeunes) quant aux problématiques que peuvent poser les comportements liés à des consommations excessives de produits chez les jeunes, et notamment les enjeux en terme de sécurité routière

  • Objectifs intermédiaires (objectifs opérationnels) :

Axe I : Public jeune

- Mettre en place des projets de prévention qui correspondent à l’âge et aux rythmes de jeunes, et concertés avec les équipes éducatives.

- Inscrire les actions de prévention dans une démarche participative, interactive (y compris les démarches de prévention par les pairs), balayant les multiples dimensions des facteurs de risques/facteurs de protection des comportements à risques, y compris routiers.

- Favoriser la prise de conscience des ressources individuelles et collectives dans le domaine de la santé.

- Développer l'esprit critique des jeunes par rapport aux stéréotypes et à la pression sociale poussant à différents types d'usage d'alcool, de cannabis et de tabac ou de conduites …

- Développer les connaissances des jeunes en matière d'addictions (types d'usage, les produits, les aspects législatifs et réglementaires, impact sur le permis).

- Présenter et faire le lien avec les structures ressources locales de soin et d'accompagnement (consultations jeunes consommateurs, personnel scolaire médico-social, maison des adolescents, consultations hospitalières, CSAPA, Espace Santé Jeune...).

Axe II : Public adulte encadrant des jeunes (professionnels et parents)

- Apporter un soutien méthodologique aux professionnels accompagnant et encadrant des jeunes ou leurs parents dans la mise en place de projets de prévention.

- Développer les connaissances des encadrants en matières d'addictions (les déterminants de la rencontre avec un produit, types d'usage, les produits, les aspects législatifs et réglementaires, le risque route/piéton) par des séances de formations /sensibilisation/accompagnement collectif.

- Accompagner les adultes référents dans leur réflexion sur la prévention en privilégiant l'approche de la promotion de la santé et le développement des compétences psychosociales en les associant étroitement à la mise en place des projets de prévention de leurs structures (co-animation...)

- Proposer des modalités diverses (conférences débats, ateliers de soutien à la parentalité) pour accompagner les parents dans leur rôle éducatif au regard des conduites addictives des adolescents et des prises de risques.

- Soutenir les structures d’accueil de parents dans l'organisation d'action de sensibilisation des parents et adultes sur la question des conduites à risques/conduites addictives chez les jeunes et en particulier chez les adolescents.

Concernant le programme Prévention Addiction Insertion

  • Les publics ciblés :

- Personnes sans domicile individuel / en précarité / insertion professionnel

- Personnes du dispositif de politique de la ville.

- Personnes détenues à la maison d’Arrêt de Valence

  • Objectif Général :

• Diminuer la prévalence des conduites addictives des personnes accueillies dans les structures sociales, (hébergement, ...), d’insertions socioprofessionnelles, sous-main de justice.

  • Objectifs spécifiques :

• Développer les capacités des personnes à adopter des choix éclairés en matière de consommation de substances psychoactives au regard de leur parcours d'insertion sociale et/ou professionnelle ou judicaire.

• Accompagner les usagers de substances psychoactives vers une amélioration de leur qualité de vie (santé/bien-être), favoriser l’orientation vers les dispositifs de réduction des risques.

• Faciliter l'accès aux droits, à la prévention et aux soins en renforçant le lien avec les dispositifs d'accompagnement.

• Donner aux professionnels et bénévoles des structures d’insertion les moyens d’être plus à l’aise pour aborder la question des addictions avec un public en précarité.

• Favoriser la continuité des prises en charges / de l’accès à l’accompagnement en addictologie des personnes en maison d’arrêt.

  • Objectifs opérationnels et résultats attendus :

• Identifier les freins à l'insertion sociale et professionnelle imputables aux conduites addictives.

• Faire émerger les représentations individuelles et collectives notamment sur les liens entre précarité et addictions ;

• Aborder la question du rapport aux produits et des comportements liés à l’usage, l’abus ou la dépendance à l’alcool, associée ou pas à d’autres produits notamment stupéfiants ;

• Mettre en place des projets de prévention des conduites addictives de façon concertée au sein des structures demandeuses, adaptées aux spécificités des publics ciblés.

• Animer des séances de prévention en alcoologie et addictologie, pour les publics en lien avec les personnes ressources internes et externes de la structure.

• Mobiliser les professionnels ou bénévoles des structures, selon la demande.

• Animer deux formations inter structures sur le territoire.

• Renforcer les liens et l’articulation entre les structures locales de soin et d'accompagnement en alcoologie et addictologie, et celles en charge de l’accompagnement social, sanitaire, judiciaire, du handicap …